flag en

Transport en Turquie

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Transports Turquie

Quels moyens de locomotions emprunter?

Le confort varie d'une compagnie à l'autre. De manière générale, faites confiance à la compagnie originaire de la région où vous vous trouvez. Par exemple, pour la côte Ouest, au sud d'Izmir, les compagnies Pamukkale ou Özkaymak sont les meilleurs ; pour la Cappadoce, les compagnies Süha et Nevşehirliler ne sont aussi pas mal. À l'ouest de l'axe Ankara-Adana, la compagnie Varan est considérée comme la meilleure mais un peu plus cher que les autres, mais c'est le grand luxe. Attention aux rabatteurs qui vous promettent que telle ligne est directe alors qu'il faut changer. N'hésitez pas à vérifier l'information.

Les différents moyens de transport en Turquie

Bus

Le bus est le moyen de transport le plus fréquent en Turquie. Du coup, pour les trajets de longues distances, nous vous proposons d’effectuer une réserver dès que vous avez possibilité. Le service est assuré sur tout le territoire par des compagnies privées et s'avère relativement économique : grosso modo, compter environ 8-10 TL par heure de voyage.
Certains bus s'arrêtent dans la mesure où il y a de la place. En ce qui concerne les trajets de longues distances, ils sont souvent effectués en soirée.

bus turquie

 Les gares routières

Dans les grandes villes, les gares routières (otogar) rassemblent les différentes compagnies. Souvent, ces otogar sont excentrées. Les compagnies ont alors un service de navette avec le centre-ville dans les deux sens. Les otogar sont ouvertes toute la nuit. On y trouve généralement de quoi se ravitailler.

Train

Le train en Turquie est pas mal pour les personnes à ressource limitée, les amateurs de vie pittoresque et surtout les « pas pressés » : très lent, il faut parfois compter jusqu'à 8 h pour parcourir 200 km. 
Mais le réseau se modernise peu à peu. Cependant, il est inexistant pour la côte touristique du sud du pays. 
Attention, aucun train ne circule au départ du centre d’Istanbul. En raison de la construction d’une ligne à grande vitesse, les départs pour l’Anatolie se font de Pendik.

turquie train

Taxi

Nous vous conseillons de prendre un taximètre (taksimetre) et vérifier que le compteur est bien réinitialisé. Il n'y a pas de tarif de jour et de nuit.

taxi turquie

Avion

Intéressant sur certaines lignes intérieures, si l'on prend en compte le temps mis par les bus pour effectuer la même distance. D'autant plus que grâce à l'apparition de petites compagnies comme Onur Air, Atlas Jet, Sun Express ou Pegasus, les tarifs ont baissé depuis quelque temps.

avion turquie

 Location de voitures

C'est la meilleure solution pour visiter ce pays touristique mais elle n’est pas avantageuse car la location de voiture dans ce pays nécessite beaucoup d’argent.

 Faire très attention aux contrats d'assurance. Ils couvrent en général la voiture mais rarement les conducteurs ou du moins de manière limitée. Du coup, des assurances optionnelles sont souvent proposées en plus. Vérifiez que vous n'êtes pas déjà couvert ailleurs (par votre carte de paiement par exemple) ou prenez une assurance rapatriement avant votre départ.

Les prix, dégressifs selon la durée, sont aussi élevés qu’en Europe. Compter environ 85-130 TL par jour pour une voiture moyenne. Un GPS peut s’avérer pratique dans les grandes villes en pleine mutation.

NB : Pour pouvoir emprunter les autoroutes, demandez à votre locateur et si la voiture dispose d'une carte HGS, utile là pour régler les péages. Les contrats de location n’autorisent pas de se rendre dans un pays voisin. Impossible donc de prendre le ferry avec un véhicule de location pour rejoindre une île grecque.

Routes

Le réseau est correct et assez bien entretenu. Ce qui ne veut pas dire que les routes soient sans danger ! Il est conseillé de faire très attention, surtout la nuit.

La plupart des autoroutes sont payantes. Mais attention on ne règle pas en espèces, on règle à l'aide d'une carte magnétique KGS que l'on présente à la barrière de péage (aux guichets HGS).
Pour ceux qui ont leur propre véhicule, cette carte s'achète dans certaines stations-service (compter un peu moins de 5 TL). La première fois, il faut la créditer d’un montant minimal de 50 TL. Par la suite, la rechargez du montant souhaité.
NB : Si vous n’avez pas cette carte, vous payerez une amende à la sortie du pays.

Lu 59 fois

instagram button