Histoire de la Barbade

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'histoire de la Barbade 

Drapeau Barbade

La Barbade est réputée pour ses magnifiques plages, ses intérieurs à explorer et son climat stable tout au long de la l'année.
Ile de formation corallienne aux paysages vallonnés et parsemés de plantations de canne à sucre.

Ses habitants les Bajans sont fiers de leur héritage culturel. La Barbade tient son nom des navigateurs portugais qui en 1536, en route vers le Brésil, découvrirent cette île déserte ; ils la nommèrent selon la légende, "Os Barbados"du fait des longues racines de ses figuiers ressemblant à de la barbe.
Ils poursuivirent leurs routes en direction du Brésil et ce furent les Anglais, en 1627, qui la colonisèrent.
La Barbade est l'île la plus orientale de l’archipel des Antilles, entre la mer des Caraïbes et l’océan Atlantique. Celle-ci se situe à l’est de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, dans les Îles-sous-le-Vent, au sein des Petites Antilles. Le pays a comme voisin au nord la Martinique et au sud la Grenade. L’île a une longueur de 34 km et une largeur maximale de 23 km, pour une superficie totale de 430 km².
La Barbade est donc l'un des plus petits pays du monde. La capitale de la Barbade est Bridgetown (dans la paroisse de St. Michael) au sud-ouest (population: moins de 8000 habitants).
La Barbade est divisée en en 11 «paroisses» (les Parishes): Christ Church, Saint Andrew, Saint George, Saint James, Saint John, Saint Joseph, Saint Lucy, Saint Michael, Saint Peter, Saint Philip et Saint Thomas

L’indépendance de la Barbade

L a Barbade célèbre son indépendance du Royaume-Uni le30 novembre 1966, après plus de trois siècles de colonisation.

Lu 1182 fois

Suivez nous sur google+

Régions à visiter à la Barbade